Quelle aubaine que de passer son week-end à se reposer paisiblement dans son canapé pendant qu’un robot s’occupe soigneusement de l’entretien de votre jardin ! Le robot tondeuse est l’unique appareil capable de vous offrir cette opportunité. Indépendant et programmable, il est équipé d’une batterie pour son fonctionnement.

Très pratique, sa technique de tonte est basée sur le système de mulching, qui signifie que l’herbe tondue est réduite en de fines particules puis répandue au sol pour faire office de compost.

Comment faire alors le bon choix de robot tondeuse ?

Les dimensions de votre jardin

Avant d’acheter un robot tondeuse, il est primordial de connaître les contours de votre jardin. Ses dimensions se rapportent à la surface du jardin, aux inclinaisons, aux allées, aux points d’achoppement et autres. En vous basant sur la configuration de votre jardin, vous pouvez acquérir aisément le robot tondeuse adéquat.

En outre, à chaque type de jardin convient un type de robot tondeuse. Ainsi :

  • Les robots tondeuses à faible fonctionnalité conviennent aux jardins accessibles ;
  • Les robots tondeuses de grandes performances s’adaptent aux jardins touffus et difficilement accessibles.

Il est préconisé de se rendre en magasin avec le plus d’informations possible sur son jardin afin que les spécialistes en la matière vous aident à faire le bon choix.

Les différents types de robots tondeuse

Dans l’univers des robots tondeuses, on distingue ceux qui sont équipés d’un fil et ceux qui n’en possèdent pas. Aussi, il y a les robots tondeuses qui sont équipés ou non d’une station de charge.

Le robot tondeuse sans fil

Les robots tondeuses sans fil sont très pratiques et facilement saisissables. Leur structure leur permet d’éviter les obstacles et dès qu’ils sont programmés, ils effectuent parfaitement la tonte selon les directives reçues. Équipés de capteur, ces robots tondeuses restent dans les limites définies sans déborder. Les capteurs leur permettent d’identifier les zones dépourvues d’herbes et les obstacles afin de les éviter.

Le robot tondeuse avec câble périphérique

L’utilisation de ce type de robot est vraiment compliquée et nécessite l’assistance d’un technicien en la matière. La mise en place du câble est un travail de longue haleine qui permet de circonscrire le périmètre du jardin à tondre et de baliser les obstacles afin de guider le robot. La bonne installation du câble permet au robot de ne pas sortir de la surface à tondre et d’accomplir aisément son travail.

Le robot tondeur avec ou sans station de charge

Dès lors que le robot n’est pas équipé d’une station de charge, vous devez veiller à son autonomie et le recharger aussitôt qu’il cesse de fonctionner. Ce défaut rallongera à coup sûr le temps qu’il mettra pour effectuer la tonte. Par contre, le robot pourvu d’une station de charge fonctionnera de façon automatique. Il est autonome et se recharge mécaniquement.

Lire :   Top 5 des meilleures tables intelligentes

Certains types de robots tondeuses disposent de fonctions de messagerie capable de vous informer de l’évolution du travail qu’ils effectuent.

Les caractéristiques du robot tondeuse

Autonomie du robot tondeuse

La mission assignée à un robot tondeuse est la tonte fréquente de jardin. Par conséquent, son autonomie ne saurait être le critère de choix le plus recherché. Tout dépend de la superficie de la zone à tondre et de la répartition de la tâche. Certains robots tondeuses peuvent se recharger automatiquement, elles n’ont plus besoin de l’intervention de qui que ce soit avant de poursuivre leur travail jusqu’à la fin.

Que le robot soit doté de station de charge ou non, son autonomie est liée à la fréquence de son utilisation et à la durée de vie de sa batterie. L’utilisation fréquente et la recharge induite affaiblissent rapidement la batterie.

Cependant, pour juger l’autonomie d’un robot tondeuse, il faut se baser sur les indices suivants :

  • L’aire du jardin à tondre : les robots sont conçus pour tondre régulièrement des espaces de 200 m² à plus de 10 000 m² ;
  • Le relief du jardin : le robot fournira moins d’effort sur un jardin mis en place sur un terrain plat qu’un autre effectué sur un terrain incliné. Il faut alors rechercher le robot adapté au terrain sur lequel il sera utilisé. Il est à souligner que l’inclinaison maximale du terrain sur lequel un robot peut fonctionner correctement varie entre 18° et 27° ;
  • La grandeur du travail à abattre : lorsque le jardin est herbeux et dense, les capacités du robot sont mises à l’épreuve. Il fournira plus d’effort, ce qui entraînera la décharge rapide de la batterie, d’où la réduction de sa durée de vie.

Certains robots tondeuses sont munis d’une batterie lithium tandis que d’autres sont équipés de batterie au plomb. Pour les premiers, leur autonomie avoisine 2 heures avant leur rechargement automatique pendant un temps maximum de 3 heures. Cette batterie reste en moyenne fonctionnelle pendant 5 ans avant de rendre l’âme. Par contre, le temps de rechargement des robots équipés d’une batterie au plomb varie entre 16 et 20 heures. La durée de vie de ce type de batterie est de 2 ans.

Lire :   Comment entretenir son Thermomix ?

Le poids d’un robot tondeuse

Le poids de cet appareil oscille entre 8 et 35 kg. Vu son poids, il faudra redoubler de vigilance, car déplacer un appareil trop lourd peut s’avérer dangereux pour votre santé. Mieux vaut opter pour un robot tondeuse qui peut se ranger tout seul, si vous vous sentez incapable de soulever de lourdes charges.

Programmation de zone d’intervention

Il est préférable de programmer les zones d’accès difficiles dès lors que votre jardin dispose de coins, d’obstacles et d’allées. Le robot tondeuse supporte jusqu’à 4 types de zones programmables suivant le modèle. Dès lors qu’il est programmé, le robot évolue facilement en tenant compte des directives qui lui sont données.

Entretien et coût

Comme tout appareil électrique, la maintenance est nécessaire en vue d’une utilisation future. Le châssis du robot doit être soigneusement assaini en le débarrassant des touffes d’herbes qui y sont amassées. Aussi, les lames doivent être passées au peigne fin afin de les aiguiser ou de les remplacer, selon leur état. La batterie doit être vérifiée fréquemment, car elle est très sollicitée. Les lames ont un coût variant entre 15 et 60 € et les batteries coûtent environ 200 €.

Après l’utilisation du robot tondeuse, il est conseillé de le protéger contre les intempéries.

Par ailleurs, les coûts d’acquisition du robot tondeuse sont variables suivant ses caractéristiques.

Ces coûts sont mentionnés dans les tableaux suivants :

  • Robot tondeuse sans fil :
Type Surface conseillée (en m²) Tranche de prix (en €)
Recharge manuelle 500 800 à 1200
Recharge sur station 800 1000 à 1500

 

  • Robot tondeuse avec câble périphérique
Type Surface conseillée (en m²) Tranche de prix (en €)
Recharge manuelle 1500 1000 à 1500
Recharge sur station 10 000 1500 à 14 000

 

Sécurité du robot tondeuse

Mis à part les robots tondeuses sans fils, tous les autres disposent d’un système de sécurité. Il s’agit d’un code pin qui protège l’appareil contre l’utilisation des enfants ou du vol. Les modèles les plus performants sont dotés de systèmes d’envoi de messagerie au propriétaire en cas de collision ou de vol. Aussi, ils sont munis de détecteurs afin de les préserver du mauvais usage.

Somme toute, en prenant le temps d’étudier les critères énumérés ci-dessus, vous opérez un choix judicieux et choisissez un robot tondeuse qui correspond à votre budget et à vos attentes.